logo

english english

L'Anjou de ses origines à nos jours...

Préhistoire
Epoque gallo romaine
Les Mérovingiens
Les Carolingiens
Les Ingelgériens
Les Plantagenets (1)
Les Plantagenets (2)
L'Anjou au 13ème siècle
Les princes apanagés
René d'Anjou
La guerre de 100 ans
L'Anjou au 16éme siècle
L'Anjou au 17éme siècle
La Révolution (1)
La Révolution (2)
L'Anjou au 19éme siècle
Les drames
L'Anjou au 20éme siècle
La seconde guerre mondiale
De 1945 à nos jours

Les Plantagenets (2)

On assiste à un développement des constructions. L'Anjou met au point un voûtement qui aboutit à la formation du "gothique angevin" ou "Plantagenêt". (Cathédrale d'Angers, église St Serge). Il fait construire l'hôpital et les greniers St Jean à Angers en 1175 après le meurtre de Thomas Beckett, archevêque de Canterbury.

Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre, les deux fils d'Henri II, se querellent la terre sans cesse.

Philippe Auguste, roi de France, profite de la guerre entre les deux frères et s'empare de l'Anjou en 1206.

Jean sans Terre abandonne l'Anjou après sa défaite à la Roche aux Moines à Savennière. L'Anjou devient l'apanage de la famille royale.gisants

Six membres de la dynastie des Plantagenêts sont inhumés à l'abbaye de Fontevraud :

Henri II, Aliénor d'Aquitaine, Richard Cœur de Lion, Isabelle d'Angoulême (épouse de Jean sans Terre), ce sont les 4 gisants.

Jeanne (fille d'Henri II), Raimond VII de Toulouse (fils de Jeanne).

Les gisants Aliénor d'Aquitaine et Henri II Plantagenêt
Groupe Folklorique et d'expression des traditions populaires de l'Anjou
Cours danse, arts, sports et loisirs - Annuaire annuaire gratuit